Menu Fermer

ACTIVITÉS PRINCIPALES

ACTIVITÉS PRINCIPALES Développement d’une stratégie d’influence et de présence sur les réseaux sociaux

  • Identifier les acteurs les plus influents du Web et les lieux d’expression incontournables (blogs, Facebook, Twitter, Viadeo, LinkedIn, Google+, Instagram…)
  • Participer à la définition de la stratégie marketing digitale de l’entreprise en développant la présence de celle-ci sur les médias sociaux en l’articulant avec les autres métiers du marketing en ligne (ex brand management et  content management).
  • Concevoir et formaliser la stratégie social media.
  • Définir la stratégie sur les noms de domaine (pour éviter les problèmes de namesquatting (cybersquatting ou détournement des noms de domaine).
  • Décliner la stratégie social media au niveau des filiales pays et métiers.

 

Mise en place d’une veille concurrentielle et d’une veille « marque employeur »

  • Suivre les dernières tendances et organiser une veille structurée en testant les nouveaux outils, les nouveaux usages, les nouvelles applications.
  • Proposer de nouveaux outils de manière à suivre de façon plus efficace la marque employeur de sa société.
  • Observer la concurrence et surveiller l’image de la marque en relation avec le brand manager.
  • Mettre en place une veille active sur les évolutions du Web 2.0 / 3.0.
  • Assurer une veille sur les communautés influentes.

Suivi et développement de la notoriété de la marque sur le web

  • Optimiser la visibilité de la marque sur Internet à travers le développement de la présence digitale : choix et création d’espaces, de communautés et de contenus associés tels que blogs, réseaux sociaux (LinkedIn, Facebook, Twitter)…
  • Suivre la e-réputation de la marque sur les réseaux sociaux (marque employeur).
  • Concevoir un Social Media Planning afin d’avoir une prise de parole coordonnée avec les actions de la communication institutionnelle.
  • Optimiser le référencement par différentes actions (« pousser » du contenu, développer des liens externes, backlinks…).
  • Assurer, en relation avec le brand manager, la prise de parole de la marque, véhiculer les valeurs de l’entreprise, afin de la faire mieux connaître aux internautes.
  • Créer et publier régulièrement du contenu à valeur ajoutée sur les blogs, sites et espaces communautaires.
  • Identifier et fidéliser les leaders d’opinion (bloggeurs influents) pouvant servir de relais notamment en invitant d’autres experts sur leurs blogs, partager régulièrement leurs publications sur Facebook, Twitter, Viadeo et autres.
  • Manager l’animation des communautés sur le Web : proposer des actions destinées à fidéliser les clients et les salariés autour d’une identité commune.
  • Assurer la cohérence des actions menées par rapport au positionnement et aux orientations stratégiques de l’entreprise et participer aux événements et salons de manière à développer son réseau.
  • Piloter les prestataires chargés de la production de solutions communautaires (vidéos, blogs..)
  • Protéger la marque employeur par des actions réactives  (ex : réponses aux propos litigieux en lien avec la direction de la communication et la direction juridique).
  • Conseiller les autres départements de l’entreprise sur le positionnement à adopter sur les réseaux sociaux

Suivi des indicateurs

  • Suivre les résultats en termes d’acquisition de trafic, de fidélisation de clientèle par segment, grâce à des outils de webanalytics.
  • Proposer de nouveaux outils de manière à suivre de manière plus efficace la marque employeur de sa société.
  • Gérer et suivre le budget, piloter les prestataires.

ACTIVITÉS ÉVENTUELLES

  • Animer les communautés ou manager les community manager.
  • Recruter et animer une équipe de bloggeurs internes.
  • Concevoir des formations pour le personnel de l’entreprise afin d’optimiser leur présence sur les médias sociaux.

VARIABILITÉ DES ACTIVITÉS

L’activité du social media manager peut varier selon :

Les conditions d’exercice :

  • Lorsqu’il exerce en agence, le social media manager assure et mesure la notoriété des marques dont il a la charge sur les différents médias sociaux, forums et blogs.
  • Lorsqu’il exerce en entreprise, son poste a une dimension plus stratégique et sa personnalité joue un rôle important dans l’image que véhicule sa marque ; il peut encadrer fonctionnellement et/ou hiérarchiquement une équipe de community managers.

 

La spécialisation :

Le social media manager peut être spécialisé par type de problématique. Auquel cas, son rôle consistera principalement à déployer la stratégie d’influence de son entreprise ou de sa marque dans le domaine qu’il a en charge : marketing produit, ressources humaines, communication (marketcom).

 

La taille et la nature des entreprises :

  • Dans les grandes entreprises, dans les sociétés travaillant dans le secteur de l’économie numérique ou dans les sociétés cherchant à asseoir leur notoriété grâce au Web 2.0, le poste de social media manager est en général un poste à part entière. Le social media manager peut être membre d’un comité de direction et avoir une position hiérarchique équivalente au directeur marketing ou de la communication.
  • Néanmoins, cette fonction peut être parfois, dans des entreprises de taille moyenne, cumulée avec des missions de traffic analyser et/ou référenceur, voire de community manager dans certains cas. Dans ce contexte, il a généralement une dimension stratégique nettement moins marquée.

RATTACHEMENT HIÉRARCHIQUE

  • Directeur de pôle digital
  • Chef d’agence
  • Direction du marketing lorsque les missions du social media manager répondent davantage à des objectifs de positionnement produit ou de relation client (marketing CRM, marketing on-line…)
  • Direction des ressources humaines si la problématique est liée au marketing RH
  • Secrétaire général ou directeur général en charge de la stratégie lorsqu’il répond aux problématiques de marque employeur

CONTEXTE ET FACTEURS D’ÉVOLUTION DU MÉTIER

L’essor du Web collaboratif, de la blogosphère, des médias sociaux et des enjeux liés au webmarketing (buzz marketing, publicité on line…) expliquent l’importance qu’a pris la fonction de social media manager ces dernières années. De plus en plus de sociétés ont compris la nécessité d’intervenir de manière professionnelle sur l’ensemble des aspects de la présence en ligne, que ce soit dans l’animation des espaces sur les réseaux sociaux pour attirer ou fidéliser des clients, que dans le domaine de la marque employeur et de l’e-réputation.

Les directions marketing ont étoffé leurs équipes avec des experts de la stratégie auprès des communautés, de manière à renforcer la présence sur l’ensemble des canaux ainsi que l’image de la marque. Ainsi, ce poste s’est généralisé même si, dans de nombreuses structures, il n’est pas toujours bien distinct de celui de community manager, de content manager ou de brand manager.

Dans les entreprises les plus matures sur le sujet, les équipes se sont structurées, et le social media manager a pour fonction de définir la stratégie de positionnement et les éléments de discours qui seront déclinés localement par les community managers et les content managers.

En effet, les stratégies de contenu sur les réseaux sociaux ont évolué : la gestion d’un compte YouTube compilant les différentes vidéos produites par l’entreprise, ou la création d’un compte Instagram font désormais partie des préoccupations d’un social media manager.

%d blogueurs aiment cette page :